Le psyllium (Plantago ovata)

Également connu sous le nom de plantain des Indes ou d’Ispaghul.

Qu’est-ce que le psyllium?

Le psyllium, ou plantain des Indes, est originaire des Indes, mais il est également cultivé au Pakistan. Toutefois, le plantain psyllium était déjà utilisé par les Egyptiens plus de mille ans avant notre ère pour ses vertus laxatives. En Inde et en Chine, il était régulièrement utilisé dans le traitement des diarrhées, des hémorroïdes ou même de l’ hypertension.

C’est une plante dont on utilise les graines (et plus exactement le tégument, qui est l’enveloppe de la graine) pour soigner les problèmes de constipation, de dysenterie et de diarrhée.

On utilisera le psyllium blond qui a plus de vertu que le brun.

Comment fonctionne-t-il ?

C’est un laxatif mécanique efficace. Riche en  fibre mucilagineuses, il va former une masse en absorbant les liquides, et créer des selles plus molles et volumineuses, plus faciles à éliminer.

Il ne provoque pas d’irritations de la muqueuse. Le psyllium est un excellent régulateur de la fonction intestinale.

Ses propriétés 

Comme toutes les plantes, le psyllium a d’autres propriétés :

  • Régulateur de satiété (grâce à l’hémicellulose),
  • donne de la consistance aux selles, stimule le péristaltisme, facilite le transit, laxatif.
  • Abaissement du taux de cholestérol, riche en fibres, il limite son absorption dans l’intestin.
  • abaissement de l’index glycémique.

Pour la peau, il est également : adoucissant, cicatrisant (peaux irritées, brûlures, conjonctivites).

Attention, il existe dans le commerce des produits à base de psyllium qui contiennent du sucre, du sodium ou un édulcorant artificiel.

Autant en choisir un qui est 100% psyllium et bio.

 

Comment l’utiliser ?

On peut le consommer de différentes manières et il est possible de réaliser ses propres préparations. Les téguments peuvent être diluée dans de l’eau, des jus de fruits, des compotes, ou de la soupes… Si le psyllium est consommé sous forme de graines non transformées, il est préférable de faire tremper les graines plusieurs heures dans de l’eau tiède. Les effets du psyllium se font sentir en vingt-quatre ou quarante-huit heures.

Les mucilages de l’enveloppe de la graine sont les plus actifs et peuvent absorber jusqu’à huit fois leur volume en eau !

Il est possible d’en ingérer jusqu’à quatre fois par jour, à une dose de 10 g diluée dans 100 ml. d’eau. Par exemple pour traiter la diarrhée ou la constipation. Il est conseillé de le boire directement après l’avoir mélanger car sinon il forme un gel difficile à boire, et il faut boire au moins 200 ml d’eau juste après la prise. Il est important de boire beaucoup immédiatement après la prise de psyllium afin d’assurer une hydratation optimale.

– Utilisé comme laxatif, le traitement à base de psyllium doit être poursuivi durant deux ou trois jours.

– Contre la diarrhée, la dose varie de 2,5 à 10 g par jour et jusqu’à 40 g en quatre fois.

– Utilisé comme coupe-faim, le psyllium doit être pris avec de l’eau vingt minutes avant les repas. Il procure un effet de satiété.

– Pour les peaux irritées ou les brûlures légères, on peut d’appliquer le gel directement sur la peau lésée. La préparation est la même, mais il faut attendre que le gel se forme. Appliquer en cataplasme pendant une quinzaine de minutes et rincer à l’eau claire.

– Pour les enfants, le dosage est d’une demi-cuillerée à café d’ispaghul une fois par jour, largement diluée dans un aliment à consistance semi-liquide ou dans un jus de fruit. Il est recommandé de faire boire abondamment l’enfant après chaque prise. Entre 6 et 12 ans, les doses pour adultes sont à diviser par deux.

A savoir

La poudre doit toujours être diluée dans un liquide et il faut boire au moins 200 ml d’eau juste après l’ingestion.

Sa transformation en gel ne doit pas être trop rapide.

 

 

Contre-indication

 

À éviter en cas de sténose intestinale ou œsophagienne, en cas d’obstruction gastro-intestinale ni lorsqu’il y a un fécalome.

 

Effets indésirables

 

Il est possible de ressentir une sensation de ballonnement au début du traitement. Il est conseillé de réduire la dose quotidienne, puis de l’augmenter de nouveau calmement. Certains cas rares d’allergies au psyllium ont été signalés. Lorsque la quantité d’eau bue pendant un traitement à base de psyllium n’est pas suffisante, il y un risque d’obstruction du tube digestif.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments

Éviter de prendre le psyllium en même temps que des compléments à base de zinc, de fer, de calcium, de magnésium ou de vitamine B12, car il peut nuire à leur absorption.

Interactions avec des médicaments

Il est possible que le psyllium blond réduise l’absorption de certaines substances contenues dans les médicaments, les prises doivent donc être espacées d’au moins deux heures. C’est le cas pour les médicaments à base de sels de lithium, de carbamazépine (troubles bipolaires et épilepsie), les médicaments pour le cœur, les fluidifiants du sang.

Le psyllium peut inter agir avec l’absorption des médicaments, c’est pourquoi il est recommandé de respecter un délai d’au moins deux heures entre la prise de psyllium et celle de médicaments.

 

2019-06-30T09:59:04+02:00

Leave A Comment