1-Des bienfaits pour l’environnement

En mélangeant les types et les variétés de cultures et en utilisant les prédateurs naturels nuisibles plutôt que des insecticides chimiques, les agriculteurs biologiques peuvent contrôler naturellement les nuisibles et les maladies, tout en minimisant les risques d’une pollution de l’eau et d’une contamination du sol, couteuses pour l’environnement. Les herbicides étant interdits, les agriculteurs biologiques utilisent d’autres méthodes pour le désherbage, dont notamment le désherbage mécanique et le désherbage thermique. Les agriculteurs biologiques sont également encouragés à planter des haies qui offrent un abri à la faune et à la flore, et agissent comme brise-vents afin d’empêcher l’érosion du sol.

 

2-Des bienfaits pour les animaux

Les élevages biologiques n’utilisent pas de produits chimiques de synthèse ni de médicaments à titre préventif. Les éleveurs doivent donc s’assurer que leurs animaux s’épanouissent dans de bonnes conditions sanitaires en appliquant des principes de précaution et un suivi attentif de leur santé pour garantir le bien-être des animaux.

Si les animaux tombent malades, ils sont soignés rapidement pour éviter de souffrir. Des remèdes naturels comme l’homéopathie et la phytothérapie sont favorisés.

Les animaux bio sont élevés en liberté et en plein air avec tout l’espace qu’il convient à leur bien-être, les couchages et litières sont adaptées aux différentes espèces et ils sont nourris selon leurs besoins, avec des aliments naturels.

 

3-des bienfaits pour notre santé

Manger Bio, c’est manger des aliments avec plus de vitamines et de minéraux que les produits venus de l’agriculture traditionnelle. Certains légumes contiennent plus d’antioxydants (vitamine C, carotène, flavonoïdes) et de fer mais aussi moins de zinc et de cuivre que les non-bio. De plus, la viande, qui est de meilleure qualité, contient plus d’acides gras insaturés et d’oméga3.

Des rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé et de la Food and Agriculture Organization ont montré que les produits bio comportent des teneurs moindres en nitrites et en résidus de pesticides que les produits non-bio. De ce fait, en moyenne, les consommateurs ont 18 fois plus de risques de trouver un résidu de pesticide dans un aliment issu de l’agriculture traditionnelle que dans un aliment issu de l’agriculture biologique.

 

4-retrouver des saveurs d’antan

Consommer bio c’est ainsi un merveilleux moyen d‘être sûr de se faire du bien et de retrouver le goût des aliments. Et ce au quotidien grâce aux désormais connus fruits et légumes bio mais aussi aux produits spécialisés tels que les pâtes, fromages ou encore plats cuisinés et même confiserie ! Le bio recèle également de produits plus rares ou oubliés vous offrant la chance de (re)découvrir des saveurs et des arômes inconnus et étonnants.